BIENVENUE !

Home » Qui suis-je ?

Qui suis-je ?

Qui suis-je?

ou  comment j’ai découvert le coaching avec les chevaux

 moineau2

La relation cœur à coeur

Le cheval n’a pas toujours été présent dans ma vie, comme vous pourriez le croire.

Tout a commencé lorsque j’avais 8 ans, j’habitais à la campagne, j’étais une petite fille timide et timorée, je n’avais pas beaucoup d’amis, mes parents avaient déménagés de la ville et je me retrouvais seule. Fille unique je ne pouvais même pas échanger avec des frères ou des sœurs !!

Heureusement j’ai toujours été attirée par la Nature, surtout les animaux quels qu’ils soient.

Je n’ai découvert l’univers des chevaux que lorsque je me suis retrouvée à la campagne.

Mes parents avaient loué une maison   juste en face d’un ferme où il y avant deux ou trois chevaux dont Miquette la jument. C’était une jument de trait dont l’aspect était très rassurant. J’avais la chance de pouvoir m’occuper d’elle en la brossant, en allant faire des ballades en pleine campagne. Celles-ci qui me procuraient un fort sentiment de liberté, celui de me sentir moi-même, ainsi qu’une sensation d’être en sécurité auprès d’elle.

Dés que je le pouvais je passais le plus clair de mon temps avec elle. Nous formions un vrai couple, je la comprenais, elle me comprenait … c’était ma première expérience d’une connexion cœur à cœur avec un cheval.

L’empreinte des souvenirsMiquette la jument de trait

Puis ma vie a pris un autre tournant, mes parents sont retournés en ville, j’ai fait des études puis me suis mariée et ai eu des enfants.

Ce n’est que 30 ans plus tard lorsque ma fille de 10 ans me demande de faire du poney. N’étant plus dans ce milieu je suis allée dans un poney club où une amie avait son cheval en pension Aussitôt entrée dans l’écurie mes souvenirs se sont ravivés tels la Madeleine de Proust : l’odeur de la transpiration du cheval, du crottin, du foin tout me revenait à la mémoire comme pour me dire : « tu es à nouveau chez toi ! »

Cela a été le début de mon histoire d’une relation consciente avec le monde équin.

le départ aux USA et le coaching avec les chevaux
C’est mon divorce qui a été le déclencheur d’une remise en question de mon identité personnelle. J’étais confrontée pour la première fois à cette question : « qui suis-je vraiment et qu’est-ce que je veux faire de ma vie ? »

Deux ans plus tard c’est la lecture du livre « LE TAO DU CHEVAL » de LINDA KOHANOV qui m’a donné une réponse sur mon identité personnelle et professionnelle.

Ce livre m’a touchée au plus profond de moi, je revivais à travers lui les ressentis et les anecdotes de mon enfance. Après l’avoir lu d’une traite, lassée de faire des petits boulots j’ai pris la décision de partir sans plus attendre aux USA en Arizona, pour m’inscrire à la formation de développement personnel facilité par les chevaux ou coaching avec les chevaux donnée par Linda Kohanov elle-même !

moineau Epona avec samson

La révélation.

Cela a transformé ma vie. J’ai redécouvert ce que j’avais intuitivement ressenti lors de ma jeunesse avec Miquette. Je retrouvais une partie de moi que j’avais un peu laissé de côté. Mon Vrai MOI ! Mon être authentique, mes aspirations. Après un divorce, une errance vers « mon identité » et «le but de ma vie », je retrouvais enfin mes racines.

Le cheval devenait le révélateur de qui j’étais. Je pouvais enfin ne plus avoir peur d’être moi-même et de le montrer. Il était aussi celui qui pansait mes blessures, qui m’apportait une guérison relevant d’un autre ordre que celui du mental : le seul fait d’être à ses côtés m’apaisait. La peur disparaissait, la confiance en la Vie prenait sa place: je découvrais les bienfaits du coaching avec les chevaux

Je peux aussi dire que la guérison était réciproque : tous les chevaux que j’ai eu ou qui m’ont été confié avaient tous une blessure à panser.

 

Les coachs, les chevaux.horde de chevaux

Mes premières juments Ginger et Hola, que j’ai acquises l’année de mon divorce, m’ont aidée à passer ce cap. Parfois j’allais les voir juste une heure et cela suffisait à calmer mes angoisses et ma peine.

Puis est venu Gold, que j’ai récupéré dans un pré à l’abandon. Il était seul, sans compagnon, pendant 2 ans je passais pour lui amener du foin compressé (il n’avait rien en hiver !), je me suis organisée pour lui construire un abri et mettre une bassine d’eau dans son pré. A force, j’ai réussi à convaincre son propriétaire de me le céder contre une modique somme, et surtout contre bons soins. Aujourd’hui il fait partie du troupeau de 9 chevaux, il peut enfin vivre sa vie de cheval au milieu des siens.

Djengis, m’a été donné à la suite du décès de sa propriétaire, laissé aussi seul dans un pré sans explications, il ne comprenait pas pourquoi on lui avait réservé ce sort. Après lui avoir expliqué que sa propriétaire voulait lui trouver une famille d’accueil, il a retrouvé goût à la vie, aujourd’hui c’est un cheval magnifique et fier qui partage sa vie avec le reste du troupeau.

Qrunch, quant à lui m’a été confié à la suite d’une opération du jarret, il s’est tellement bien acclimaté qu’il galope à nouveau comme un jeune cheval !

J’ai aussi la chance d’avoir une petite ânesse du nom de Bella. Je ne connaissais pas les ânes avant. Ils ont vraiment une intelligence différente de celle des chevaux. Bella est la médiatrice, à chaque fois que j’amène un nouveau cheval elle temporise, se mettant au milieu comme pour empêcher les bagarres !

Enfin La Belle, jeune jument de club avait très mal au dos, elle ne pouvait plus faire de cours, après quelques séances d’ostéopathies et beaucoup d’amour, cette petite jument a trouvé sa place au sein du troupeau et peut à nouveau faire des ballades.

Tous autant qu’ils sont, m’ont apporté une nouvelle façon d’envisager la vie. De ne plus me poser en victime mais en personne responsable. Ils m’ont surtout aidée à voir les évènements de la vie comme une suite d’opportunités et non comme des fatalités.

dame kiné moineau

Comment j’ai dépassé les obstacles pour arriver au coaching avec les chevaux.

Aujourd’hui, je me rends compte du chemin parcouru, il n’a pas été toujours facile, j’ai rencontré beaucoup de détracteurs surtout dans mon environnement proche. La peur n’était pas loin, mais j’ai su m’entourer alors de personnes qui traversaient les mêmes obstacles et difficultés que moi, et qui surtout qui partageaient les mêmes valeurs : l’authenticité la liberté, le respect, la responsabilisation, l’interdépendance, la joie et le plaisir. Toutes ces personnes on su m’encourager à persévérer. C’est aussi un peu grâce à elles que je suis où j’en suis aujourd’hui et que je pratique ce qui me plait le plus au monde : le coaching avec les chevaux.

Bien sûre il y a eu des périodes de flottement, de doute où je me posais la question de savoir si j’étais vraiment sur le « bon » chemin. En fait je me suis rendue compte qu’il n’y a pas de « bon » ni de « mauvais chemin », mais que tous les chemins nous font avancer ou du moins nous enseignent sur nous-mêmes.

Quand la peur parfois reprenait le dessus, et que je me disais alors qu’il valait peut-être mieux faire des ménages comme certains me disaient !!! Je me posais alors la question : «où sont mes vraies valeurs ? ». Est-ce qu’elles avaient changés ? Certaines étaient restés les mêmes, car elle faisaient partie de moi depuis mon enfance, comme le respect de la Nature, des Animaux, de tout ce qui est vivant. Mais je devais par contre lâcher  la sécurité matérielle, je devais accepter de me plonger dans l’inconnu et faire confiance en la Vie, avec une « insécurité » provisoire. J’avais bien une vision de mon avenir lointain, cet avenir était teinté de ma conviction d’être à ma juste place. Par contre je ne savais pas encore exactement ce que j’allais faire ni comment. Les chevaux m’ont d’ailleurs aidée à rester centrée sur mon désir profond et à me fier plus à mon coeur qu’à ma raison.

 

Oser passer à l’action

Dès que je suis rentrée des USA, persuadée que cette voie était la mienne je me suis mise à organiser des stages de coaching avec les chevaux. J’avais cette intuition que c’est l’action que nous nous transformons. La prise de conscience est importante mais elle n’est pas suffisante. Il faut mettre des actions en accord avec nos convictions, mêmes si elles sont maladroites au début : on a le droit de se tromper.

Aujourd’hui je peux dire que je vis en cohérence avec mes valeurs et ceci grâce aux chevaux qui ont toujours été sur ma route lorsque je traversais une période difficile.

 

La magie du miroir que nous font les chevauxcheval miroir

Depuis 2007 J’organise des ateliers et des séances individuelles avec cette approche de coaching avec les chevaux. J’accompagne en majorité des femmes, qui ne sont pas toutes cavalières, le coaching se faisant à pieds, mais ont au moins une certaine attirance vers ce bel animal qu’elles admirent et qu’elles craignent aussi.

Ces femmes recherchent leur identité, à se réaffirmer, à trouver leur propre puissance, à s’épanouir, à devenir qui elles sont vraiment.

Elles savent que le cheval peut les aider mais ne savent comment. Le cheval à la fois les impressionne, et les attire. Cet animal est très présent dans notre inconscient collectif : La mythologie a souvent utilisé son image pour représenter la force, l’intuition, l’esprit, le passage d’un monde à l’autre…(représentant le passage du conscient à l’inconscient en psychanalyse.) Mais surtout ce sont des animaux d’une grande sensibilité qui réagissent à tout ce qui se passe autour d’eux.

Toutes ces femmes me disent qu’après avoir participé à un atelier de coaching avec les chevaux, le regard sur elles-mêmes et la relation avec le cheval se sont transformés.

La plupart repartent avec le sentiment de se sentir plus en accord avec elles-mêmes, d’avoir moins peur. Elles ont retrouvé confiance en elles. Certaines on de nouveau envie de monter à cheval même après une expérience malheureuse. La plupart ont retrouvé une sérénité par rapport à l’avenir et se sont réconciliées avec elles-mêmes et avec leur entourage

Vous aussi vous pouvez connaître cette magie dans votre vie grâce à votre cheval
Si je n’avais pas passé des heures avec Miquette lorsque j’avais 8 ans, et si je n’avais pas trouvé de réconfort à son contact, si je n’avais pas écouté mon cœur après avoir lu le « Tao du Cheval «, plutôt que ma raison qui me dictait de ne pas prendre de risque je n’aurai peut-être jamais su à quel point les chevaux peuvent nous aider. Parfois notre destinée tient à peu de chose !

Si, vous aussi vous en êtes à une étape de votre vie où vous hésitez, si vous ne savez pas quel chemin prendre, si vous avez la chance d’être en contact avec les chevaux, faites confiance aux signes qu’ils vous donnent.

Si vous êtes déterminée à prendre votre vie en main, celle qui correspond de près ou de loin à vos rêves. Si vous êtes prête à suivre votre cœur, à écoutez celui de votre cheval, à rester ouverte aux opportunités de la vie qui se présentaient à vous alors vous pourrez changer votre vie et celle de vos proches.

J’aurai bientôt le plaisir de vous donnez des conseils sur ce site, pour vous aider à lâcher un peu le mental et être à l’écoute de vos ressentis à travers des exercices avec votre cheval. Ces exercices vous aideront à être à la fois en harmonie avec vous et avec votre cheval.

Vous pourrez alors dire merci aux chevaux que vous aurez connus, ceux que vous aurez croisés, ceux qui auront partagé votre vie et qui la partagent encore pour vous avoir montré le chemin et de vous avoir aidée à vous épanouir. Et vous pourrez aussi vous dire merci d’avoir eu le courage d’expérimenter cette approche de coaching avec le chevaux.

Currriculum :

Diplôme « EponaQuest Instructor »     (USA 2009)

Diplôme de coaching et Team Building (Chambéry 2006)

Diplôme en Process Com (Paris 2006 )

DES Faculté des Sciences Humaines en Relation D’Aide et Dépendance (Paris 2000)

Diplôme en Sensitive Gestalt Massage   (Paris 1999)

Formation Yoga de l’Energie (Evian 1992)

Brevet Educateur sportif Education Gymnique (Toulouse 1985)

Licence en Sciences Sociales et Psychopédagogiques (Lausanne 1979)