Pour les cavalières amatrices

Home » comportement avec le cheval » Boxe du cheval : comment faire pour y entrer sans avoir la peur au ventre ?

Boxe du cheval : comment faire pour y entrer sans avoir la peur au ventre ?

boxe cheval

Pourquoi c’est important de savoir ce qui se passe en vous quand vous rentrer dans le boxe du cheval ?

 

Avez-vous déjà eu cette impression de ne pas être la bienvenue dans le boxe de votre cheval et vous sentir mal à l’aise, sans oser demander de l’aide ?

De rêver de pouvoir entrer dans son boxe sans appréhension, avec assurance et surtout sans avoir les genoux qui jouent des castagnettes ?

Car vous savez parfaitement que cette première approche d’entrer dans le boxe du cheval est primordiale pour le reste de votre reprise ou de votre ballade et même de votre relation avec lui. C’est presque un avant goût de ce qu’il va se passer ensuite :

Si cela se passe bien, que vous êtes détendue, et lui aussi, tout ira bien, par contre si à la seule idée d’entrer dans le boxe vous sentez la peur, vous gagner, le plexus, qui se noue, la gorge qui se déssèche, les mains qui tremblent, même si vous essayez  de feindre la détente, cela ne  passe pas,  le cheval la sent, et parfois il vous arrive même d’utiliser des moyens peu orthodoxes,  mais «  bon il faut ce qu’il faut «  pensez-vous !

Phrase habituel que l'on entant avant d'entrer dans le boxe du cheval :« Il ne faut pas montrer que tu as peur quand tu rentres dans le boxe du cheval »

Voilà le genre de phrase que l’on entend souvent dans les écuries : «  ne montres pas au cheval que tu as peur en entrant dans le boxe il va le sentir » ! oui c’est vrai il sent que vous avez peur, mais par dessous tout il sent que ce qu’il ressent ne  colle pas avec ce que vous essayez lui montrer … le cheval n’est pas dupe mais comme il ne sais pas s’il faut se fier à ce qu’il voit ou à ce qu’il sent il le montre par son comportement, ( vous tourner le dos, baisser les oreilles etc..)

Le fait que vous ne soyez pas consciente de ce que vous ressentez exactement, est-ce de la crainte ? de l’énervement ? ou autre chose ? Vous devenez presque un danger pour lui , il va alors vous tourner le dos ou pire essayer de vous botter ou vous pincer !

Boxe du cheval : ce dont il a besoin avant que vous y entrez.

Les chevaux ont besoin de savoir à qui ils ont à faire. Eh oui ! Les émotions sont toutes des informations pour le cheval. Plus il voit que vous êtes ok avec elles, plus il va se sentir à l’aise même si vous avez peur ! d’où le paradoxe : pas besoin d’éliminer la peur, il suffit que vous en preniez conscience pour qu’elle diminue d’elle-même.

Les émotions sont des voyants lumineux comparables à ceux de votre voiture. Il ne vous viendrait pas à l’idée de continuer de router si le voyant d’essence s’allume ! C’est pareil pour les émotions, si vous sentez que quelque chose est en train de monter , comme la peur, arrêtez-vous ! et regardez à l’intérieur de vous ce qui se passe avant de faire quoi que ce soit, même d’entrer dans le boxe du cheval.

N’essayez pas de feindre la décontraction en cachant des carottes dans le dos ! ce ne sont pas les carottes qui sont en cause là, mais bien votre attitude de fausse relaxation.

Imaginez quelqu’un qui entre chez vous  avec un grand sourire et un fusil dans le dos ! comment allez-vous réagir ? je ne dis pas que vous avez un fusil dans le dos en entrant dans le boxe de votre cheval, mais vous avez des carottes pour l’appâter, et une boule au ventre !

Vous avez peur alors vous pensez peut-être que les carottes vont l’amadouer?

Evidement il a envie de manger les carottes mais  en même  la  sensation de peur que le cheval ressent rend votre comportement louche, et je ne parle même pas du licol que vous cachez dans le dos de peur de lui faire peur !

Ne paniquez pas je l’ai fait aussi !! Cela a marché une fois, mais pas deux, il a vite compris que les carottes ne sont là que pour masquer autre chose.

Entrer dans le boxe du cheval en restant zen : comment faire ?

Et bien vous allez commencer à reconnaître ce que vous ressentez avant d’entrer dans son boxe. Prenez une ou deux minutes pour aller voir dans votre corps ce qui se passe. Etes-vous tendue ? à quel niveau ? même si vous connaissez cette sensation, prenez-en conscience sur le moment présent. Vous verrez que la tension va déjà diminuer un peu, pas complétement, mais ce n’est pas grave. Le plus important pour le cheval est que vous en soyez consciente. Puis vous envoyez votre souffle dans la partie de votre corps concernée, le plexus, le ventre, la gorge ou ailleurs, peu importe. Respirez lentement, profondément, vous pouvez fermer les yeux en faisant cela ou pas, puis vous regardez votre cheval tout en respirant et vous prendrez conscience des changements qui se produisent en vous et dasn le comportement du cheval.

Quand vous le sentez, et seulement à ce moment là, vous pourrez entrer dans son boxe.

Essayez, vous verrez, est si vous voulez en savoir plus vous pouvez aller sur l’article suivant : http://epanouie-grace-aux-chevaux.com/?s=peur+oui+et+alors

ou sur ma page de stages  où vous trouverez des ateliers pour vous aider à retrouver le sourire et le plaisir d'être avec le cheval et ne plus penser à abandonner votre passion: http://www.developpementpersonnel-cheval.com/equicoaching.php#129

boxe du cheval

Je vous remercie de votre attention et vous dis à bientôt, prenez soin de vos émotions et de celles de votre cheval.

 

Monique Miserez coach de cavalières qui « dansent avec le cheval »

Comments are closed.